Procédures judiciaires
12/09/2018

UNE FEMME CONDAMNÉE POUR AVOIR LAISSÉ SON CHIEN SEUL 3 SEMAINES SANS EAU NI NOURRITURE

Le 12 septembre 2018, le Tribunal Correctionnel de Versailles a reconnu coupable une femme pour avoir enfermé son chien seul pendant 3 semaines, sans eau ni nourriture. Ce dernier est mort de faim et de soif. La prévenue a écopé d’une peine de 8 mois d’emprisonnement avec sursis, avec interdiction définitive de détenir des animaux sans exécution provisoire. La propriétaire doit verser à la SPA la somme de 500  de dommages et intérêts pour préjudice moral, ainsi que 300  au titre de l’article 475-1 du Code de Procédure Pénale.

Partager l'article